• Comment protéger votre capital par temps de crise et prospérer...

       ACTE 1 : Que nous réservent les fonds euros en cas de crise financière sévère ?

Cliquez en bas à droite de la vidéo pour la mettre en plein écran.




  • 1

    Cliquez sur "j'aime" ci-dessus et sur le bouton Youtube

    Vous pouvez également partager cette vidéo avec vos proches.

  • 2

    Répondez à la question ci-dessous dans les commentaires

    Vous pouvez également partager votre expérience ou poser toutes les questions que vous avez.

  • 3

    Téléchargez le guide "Les 8 placements croqueurs d'épargne" + Présentation PDF

    Une fois votre réponse envoyée, vous serez redirigé automatiquement vers la page de téléchargement du guide et de la présentation en version PDF...

En quels placements avez-vous confiance pour vous rendre plus libre et pourquoi ?

Répondez dans les commentaires ci-dessous ou posez vos questions :

209 commentaires

  • Hubert SEINGIER

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Laisser dormir son épargne en banque est trop facile !
    Alors mieux vaut agir dans l’immobilier !

  • toto

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Merci

  • manu

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Immobilier locatif

  • Jezz

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Immobilier car davantage maître de sa gestion.

  • Joanès

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    L’immobilier pour ma part avec les SCI a l »IS que tu developpes dans de nombreuses vidéos et qui m’ont permis d’avancer.

  • caro

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    pour le moement le livret A 🙂 🙂 🙂
    mais j’ai commencé depuis peu avec 2 petites assurance vie et les etf sur un CTO.
    il faut que j’aille voir ma banque pour les frais du PEA chez eux…manque de temps pour le moement car en plein projet immo 🙂
    merci pour le partage de ton savoir.

  • Chris

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Immobilier et bourse

  • Mathieu

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Immobilier haut rendement + livrets pour l’Espagne de précaution immédiatement disponible + PEA + assurances vie (ouvertes à plusieurs années d’écart pour prendre date, avec des profils de risque +/- élevés et de moins en moins de fond euro), le tout dans différents organismes bancaires pour diversifier

  • Chemsey

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Vidéo intéressante et surprenante

  • Georges

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Pour moi c’est un savant message entre l’or et l’immobilier et les devises étrangères.

    Avec ceci, plus grand chose à craindre, ni l’inflation, ni le bail-in, ni la confiscation, ni la fiscalité !!!

    Merci pour ta vidéo

  • THOMAS

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    J’aime beaucoup l’immobilier car protégé de l’inflation mais pb de fiscalité

  • SABINE

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Bonjour Etienne
    Immobilier à ce jour

  • sylky2k

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Bonjour,
    j’ai investi dans l’immobilier. Je me forme actuellement pour avoir des revenus passifs sur internet.

  • Nath

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Très intéressant.

  • Pedoia

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    aucun

  • Peggy

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Dans l’immo parce qu’on aura toujours besoin de se loger.

  • Olivier du 66

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Bonjour Étienne,
    Merci pour cette vidéo.
    J’apprécie toujours ta franchise.
    Cela est certainement dû à ton profil scientifique d’origine (pas un commercial type marchand de tapis).
    Pour ma part, partant de presque rien au départ, ma compagne et moi avons investi dans l’immobilier à crédit. Nous avons par ailleurs placé notre épargne en livrets règlementés et AV. Je sais que cela est un peu risqué par les temps qui courent mais pour avoir une possibilité de faire des crédits auprès des banques, il est inévitable d’avoir de l’épargne liquide et enregistrée auprès d’un établissement bancaire car la banque n’accorde pas sa confiance. C’est malheureux mais c’est comme ça actuellement.
    As-tu une autre solution ?
    Par ailleurs, peux tu nous indiquer ce qui pourrait se passer pour les gens comme nous (très endettés en euro sur de l’immobilier rentable type immeuble) en cas de grave crise comme la faillite de la banque nous ayant prêté ou bien de l’état français ou même encore une sortie de l’Euro ?
    Je te remercie.
    A bientôt
    Olivier

  • Bob

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    Vidéo très intéressante

  • christophe

    Répondre Répondre 19 septembre 2018

    MERCI pour la video

  • Seb

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    D’abord la lecture et l’apport de connaissance. Pour moi, je travaille l’immobilier et la bourse principalement.
    Merci pour tes vidéos

  • Catherine

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Bonjour Étienne,
    Je compte sur mes investissements immobiliers locatifs ainsi que sur mon PEE et mon PEA pour accéder à ma liberté financière.
    Amicalement
    Catherine

  • Philippe

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Bonjour Etienne,
    Il me semble que l’immobilier est une valeur sûre, si l’on achète bien, au bon endroit, au bon prix.
    Petite question: que pensez des terres agricoles ?
    Merci
    Philippe

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 18 septembre 2018

      Excellent choix car malgré un rendement faible, cet actif épouse parfaitement l’inflation. Ceux qui ont investi à l’époque sur du 2 à 3% ont des rendements aujourd’hui à 20 ou 30% car les revenus se sont envolés avec l’inflation des années 1980. Nous aurons le même scénario taux ou tard.

      La difficulté c’est de bien choisir, de connaître un minimum et surtout d’acheter au bon prix. La fiscalité est très raisonnable.

      Bonne soirée

      Etienne

  • yves

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Le principal support semble l’immobilier. Mais il y a des précautions à prendre avant de se lancer.

  • Flow

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Je tiens à te féliciter pour tes vidéos toujours aussi inspirantes. Bravo, continue ainsi 🙂 !
    Pour ma part :
    – Immobiliers (Tous types mais surtout => Immeubles de rapport situés dans villes éloignés des grands centres d’attractivités afin d’éviter la bulle spéculative),
    – Or physique,
    – Terrains fertiles pour cultiver de la nourriture,
    – Et œuvres d’arts.

    Alliez l’ensemble me semble une bonne solution pour atteindre une certaine liberté.
    Le reste des placements (papier, actions, etc.) ne vaudront rien si crise systémique.

    Bonne journée à tous.
    Flow

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 18 septembre 2018

      Entièrement d’accord avec toi Flow, fuir le papier et sur-pondérer le tangible en ces temps de calme avant la tempête.

      Quelles oeuvres d’art choisis-tu ? Bonne soirée

      Etienne

      • Flow

        Répondre Répondre 18 septembre 2018

        Je suis ravi qu’une personne intelligente comme toi partage ma vision des choses !

        J’ai parfois l’impression d’être seul au monde dans ma façon de penser…La montée du survivalisme et l’augmentation des adeptes de la collapsologie (théorie de l’effondrement, etc.) attestent qu’il se trame bien quelque chose de sérieux… mais bref je m’éloigne hein 😉 !
        Coté œuvres d’arts c’est un sujet à la fois vaste et délicat à aborder car directement lié à la santé mondiale et / ou à l’attrait du moment. Je pense que certains véhicules de collection sont un bon début pour commencer (young-timer, véhicule en série limité à faible exemplaire, etc.). Les grands crues classés également….

        Et toi ton analyse ?
        Bonne soirée.

  • Erica

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très intéressante.
    Pour répondre à la question: l’immobilier et j’attends avec impatience la suite des vidéos pour en apprendre plus sur le reste!!

  • allan azincourt

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    immobilier terre or physique

  • steffen

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Merci d’avance pour la présentation

  • Laport

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    J’ai confiance dans l’immobilier en’particulier Les immeubles de rapport.
    Il y aura toujours des personnes qui auront besoin de se loger. L’immobilier utilise l’effet de levier et surtout il est accessible aux petites bourses ! On peut nous prêter de l’argent qu’on a pas pour acheter un bien qui va nous permettre de faire de la plus value !
    Enfin, il s’agit D’un véritable sevice, une valeur ajoutée correspondant à un véritable besoin sur le marché, pour lesquel on est payé. Et les immeubles de rapport cumulent à mon sens le plus d’avantages.
    Merci beaucoup

  • Aurel

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Je dirais l’immo

  • Alain

    Répondre Répondre 18 septembre 2018

    Un des premiers placements à faire : c’est la connaissance . Toujours apprendre.
    Et avec tes vidéos je peux dire que c’est une sacré aide pour apprendre.

    Après, il faut investir dans des actifs tangibles : immobilier, terrain, forêt.

  • David

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Je dirai l’immobilier.

  • Sylvain

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Désolé c’est un peu hors contexte, mais je vais oser te demander un petit conseil personnel.

    J’ai 28 ans et je travaille en tant qu’ingénieur depuis 5 ans au sein d’un grand groupe dans le BTP. Après 3 ans à Paris, je travaille aujourd’hui à Londres. Il se trouve que je m’intéresse au métier de CGP depuis quelque temps, et en écoutant ton parcours chez Veolia, je me suis demandé si tu pouvais m’aider dans ma ré-orientation.
    Comment tu as fait pour quitter VEOLIA pour devenir CGPI? Est-ce que tu as des formations à me conseiller?

    Je vais pas déballer tout mon parcours ici, mais pour faire court, j’ai investi dans l’immobilier juste avant de quitter la France, et je continue d’apprendre à propos de l’immobilier (et depuis récemment la bourse). A Londres j’ai monté une entreprise en parallèle de mon job pour faire de la sous-location. Aujourd’hui mes amis commencent à me demander des conseils en investissement, et j’adore partager tout ce que je sais à ce sujet (tout en faisant attention à leur expliquer que je ne suis pas un spécialiste). J’ai fait aussi une mini série sur YouTube qui s’appelle Parlons Immo.

    Bref je me demandais si on pouvais échanger sur le sujet. C’est un projet moyen terme, je comptes rentrer en France dans 2 ans.
    Je sais que ton temps est précieux en ce moment, donc si tu veux que je reviennes vers toi plus tard, il y a pas de souci.

    Désolé encore pour ce commentaire personnel.
    Dans l’attente de ton retour, je te souhaite une bonne soirée.

    Sylvain

  • laurent

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Une 1ère video pour nous permettre d’accrocher à l’approche générale et sur le sujet « chérie » des français l’AV… à voir pour la bourse dans la 2nde video.

  • Da gloria

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Je vote pour l’or physique et limmobilier locatif.

  • sandra

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Merci pour cette vidéo très intéressante. MA réponse à la question : l’immobilier. J’avais envie d’ouvrir une assurance vie et on m’a conseillé le fond en euros…..ces vidéos sont un signe !! Mon mari et moi avons notre propre entreprise (nous sommes les seuls « employés) et on compte ouvrir un PEE pour bénéficier de l’abondement….qu’en pensez-vous ?
    Bonne journée,
    Sandra

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 17 septembre 2018

      Bonjour Sandra,

      Le PEE est une belle enveloppe fiscale, mais cette enveloppe vous enferme dans un seul type d’actif, des placements financiers (obligation, actions en majorité) et il est difficile d’en sortir ! Le problème se pose lors des crises de niveau 3,4 et 5, au moment ou les actions chutent, les obligations également et il n’y a plus de solutions de protection à l’intérieur du PEE.

      Enfin, et c’est le principal problème, on ne peut pas sortir comme on veut, il y a une durée minimum de 5 ans pour pouvoir sortir, sauf cas de déblocage spécifique. Donc la liquidité est un problème.

      Dans les PEE, qui est solution intéressante sur le long terme lorsqu’on est en milieu de cycle, il est intéressant de faire une rotation des fonds et de débloquer les plus anciens qui ont gagnés pour éviter le risque en cas de crise. De cette manière on évite ce qui est arrivé il y a quelques années à une personne que je connaissais, avoir une vraie fortune en action et voir les actions passé de 100 à 2€ en quelques années comme c’était le cas d’Alcatel en 2003. Il est passé de 500 000€ environ à 30 000€.

      PEE, oui, mais attention aux signes de retournement, je pense qu’il est temps de débloquer ce qui est déblocable, surtout s’il y a des plus-values importantes. Les arbres ne montent pas au ciel ! Bonne journée

  • Sylvain

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Bonjour,
    je m’intéresse à l’immobilier depuis un an et j’ai déjç fait un premier investissement locatif (pas très rentable mais auto-financé).
    J’ai cassé un vieux PEA pour rembourser une grosse partie de mon crédit immo pour résidence principale.
    Pour les SCPI, j’ai pas trouvé cela très rentable surtout si on fait un crédit pour les acquérir.
    J’ai un peu d’argent sur des assurances vie, une récente diversifiée (immo, action, euro), des anciennes que je compte liquider pour des investissements rentables comme l’immo (sous forme d’apport), ou bourse, cryptos mais c’est plus risqué. J’ai une fraction de bitcoin mais pour le moment, à part une nouvelle bulle comme en 2017 où je porrais gagner pas grand chose, c’est pas top rentabilité pour l’instant. IL me faudrait acheter 1 btc à 5000 euos et parier que ça monte à 15000 … risqué !

  • MICHEL

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Diversification le maître mot… Immo bourse or cryptos crowdlending…

  • Cédric

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Bravo pour ce gros travail de synthèse, il n’est jamais facile d’expliquer quelque chose de complexe simplement.

    Je n’ai jamais eu confiance dans l’assurance vie et donc je n’ai jamais investi, en général la carotte fiscale est un appât, mordre dedans est peut être très dangereux.

    Personnellement, je préfère investir dans l’immobilier en exploitant plusieurs stratégies. Je m’intéresse à la bourse mais je n’ai pas suffisamment de connaissance et compétence à ce jour pour investir vraiment.

    Egalement, je suis très curieux d’en savoir plus sur l’or et les cryptomonnaies.

    Bonne journée.

  • so

    Répondre Répondre 17 septembre 2018

    Bonjour Etienne,
    j’ai déjà investi depuis plus de 15 ans dans l’immobilier locatif (modestement) et commence à déplacer mes fonds euros vers l’or (suite à une excellente formation sur Angers !).
    J’ai une question concernant la stratégie à adopter pour continuer à investir dans l’immobilier:
    Lorsque l’on dispose de suffisamment de liquidités (sur des assurances vie fonds euros et UC, PEA et livret), est -il préférable de payer cash son achat immo locatif ou de faire un prêt bancaire?
    Comment choisir entre diminuer ses fonds euro (exposition à la dette) et l’effet de levier du prêt (création de nouvelles dettes) et les déductions des intérêts d’emprunts pour réduire la facture fiscale des revenus immo…
    Merci de votre réponse…et pour les vidéos

  • BERTIN

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Bonjour
    L’or et le foncier

  • olivier

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    En bourse via des actions en direct avec ou pas des dividendes et etf variés.
    Merci pour cette vidéo qui montre bien que les français se font bernés depuis longtemps et réagissent comme des moutons …

  • Graz71

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Une question qui me vient suite à la vidéo. Si la France a fait 10 fois faillite, cela signifie qu’il serait plus sage d’investir dans des pays qui ont rarement fait faillite comme d’après votre tableau ? Et quand un pays fait faillite, l’argent s’envole, mais repart-il sur le bon pied, par l’emprunt externe ?
    Merci pour la vulgarisation.

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Oui c’est une bonne option mais il ne faut pas oublier qu’avec l’Europe, il y a une monnaie commune et que les pays Européens ne sont plus souverains. Donc s’il y a faillite, ce sera l’ensemble des pays de la monnaie unique… Sauf si nous avons un retour aux monnaies nationales auquel cas l’inflation sera très certainement la meilleure solution, moins difficile pour les épargnants !

      Bonne soirée

  • Graz71

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    L’immobilier est ce qui est le plus tangible actuellement à mon sens.

  • Damien

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Je prendrai l’example d’1 pyramide:
    Immo comme fondation couplé a PEA pour atteindre rapidement le plafond des 150K + 75K PEA PME avec action a dividendes afin de pouvoir utiliser les dividendes en revenus complementaires est plus passifs que l’immo
    Ensuite bourse quand croissance des indices et basculement sur OR:Argent quand crise (valeurs refuges)
    Dernier etage de la pyramide, les investissements plus rentables mais plus risqués:
    crypto, crowfunding, Business angel etc

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Excellente vision des choses, c’est justement de cette pyramide que nous parlerons à la fin de cette série !

      Bonne soirée

  • Carole

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Sorti des SCPI et de l’immobilier d’entreprise et de bureaux j’ai un peu l’impression de tourner en rond, j’avoue, et d’être coincée comme un rat par le système… 59 ans, pas d’héritiers, une résidence principale en région parisienne qui prend inexorablement de la valeur, jeune retraitée du privé suite à un pdv, un peu réfractaire à l’or (question de stockage entre autres qui génère pas mal de frais), il s’agit de trouver le meilleur moyen de s’assurer une sorte de sécurité au quotidien jusqu’au bout puisque sans héritiers ce sera « après moi le déluge » ! J’aimerais acheter des devises mais n’y connais rien, lesquelles, quand, où, comment les stocker car si crise grave et que tous les coffres se verrouillent comment récupérer son bien… Je diversifie en fonction de mon profil… un lot d’Ehpad par exemple qui me rapportera un complément de salaire + défiscalisation (je sais, très décrié !, mais vu mon profil et mes objectifs cela mettra qd même a priori du beurre dans les épinards car l’opération a été très sécurisée)… Enfin voilà, vue l’inflation actuelle, j’avoue être à court d’idées et me demande si une gestion pilotée en bourse ne serait pas une façon intelligente de continuer à diversifier via une banque en ligne ce n’est pas le choix qui manque… Merci pour cette première vidéo en attendant les prochaines et un miracle mais je crains que vos contenus à venir ne s’adressent surtout à de jeunes investisseurs actifs… À suivre !

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour Carole et merci pour ce témoignage plein de sincérité.

      Chaque profil est différent c’est vrai mais il y a des choses qui ne changent pas quelque soit l’âge. Les solutions possibles pour construire un patrimoine ne sont pas forcément accessibles à 59 ans, mais c’est une croyance car il est possible de lever de la dette jusqu’à 75 ans. La période la plus vulnérable est après cette age puisque les pensions de retraite fondent (inflation) et l’épargne financière n’est plus suffisamment efficace.

      En ce qui concerne les solutions, elles se réduisent actuellement pour une raison simple, l’inflation, le peu de rendement et surtout le risque de perte qui accélère. En adoptant une approche sur le monde réel, des actifs tangibles, physiquement présent, hors d’un système de ponzi permettent de bénéficier de ces leviers. Les actifs tangibles sont l’or, l’argent, l’immobilier, les forêts, les terres, les diamants, certaines collections, qu’ils génèrent des revenus ou non.

      La gestion pilotée en Bourse est une bonne idée en début et milieu de cycle ou après une belle baisse des marchés comme en 2009. EN fin de cycle comme actuellement, le risque de reset ou de chute des marchés (souvent les deux) acrroit de manière rapide donc il est préférable d’adopter une approche plus prudente et s’écarter des actifs purement financier qui sont très liés à la confiance.

      L’objectif dans un premier temps est de comprendre ou se trouve le risque, de l’estimer au plus juste et de choisir parmi les actifs qui seront le plus solide selon pas phase de l’économie ou nous nous trouvons. Oui les fins de cycle réduisent les possibilités mais en apprenant à investir autrement, la sérénité est très rapidement de retour. L’or fait peur et c’est normal, depuis le Général de Gaulle qui a rapatrié 600 tonnes d’or des US, tout est fait pour le disqualifier aux yeux des investisseurs… et surtout ceux qui en possède, ne s’en vantent pas c’est normal ! Je vous direz plus dans les prochaines vidéos

  • Bertrand

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Bonjour Etienne,
    Merci.
    Immobilier ancien et SCPI à crédit.

  • Vincent

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Merci pour cette vidéo très claire et sans langue de bois.
    J’aimerais investir dans l’immobilier mais je ne veux pas passer de temps à chercher un bien, faire des travaux, rechercher des locataires, etc … J’ai donc investi, avec un prêt immobilier, dans des parts de SCPI.
    Quels autres placements immobiliers existent ?

  • Samuel

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    L’immobilier

  • Alex

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Bonjour Etienne et merci pour vos vidéos toujours très instructives.

    Tout d’abord, suite à différentes recherches, j’estime que le placement le plus sûr pour acquérir la liberté financière est l’immobilier.
    En effet, j’ai pu voir différentes descriptions de success-story de personnes ayant réalisées plusieurs investissements immobiliers leurs permettant d’obtenir cette liberté.

    Ma description et ma question est la suivante.
    Je possède une activité professionnelle me permettant de vivre en France très convenablement.
    Aussi, j’ai acquis récemment un capital très important (exonéré d’impôts) – environ 300 k€.
    Actuellement, je suis locataire en province, et je souhaite réaliser un premier investissement locatif afin de me diriger à mon tour vers la liberté financière (en gros : arrêter de travailler et vivre mes passions).

    En consultant différents sites d’investisseurs (dont le vôtre) ainsi que des vidéos YT, j’ai décidé de commencer par l’achat d’un immeuble de rapport.
    Pour l’instant, j’ai rencontré plusieurs courtiers en crédits et conseillers en gestion de patrimoine, et j’en suis à l’étape de recherche du bien.

    Je souhaiterais donc connaître votre avis sur mon projet?
    Vu que vous n’avez que trop peu d’infos me concernant, que pourriez-vous me conseiller dans l’obtention de mon objectif de liberté financière?

    Dans l’attente de votre réponse,

    Je vous prie de recevoir l’expression de mes sincères remerciements,

    Alex

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour Alex, difficile de répondre sans plus d’éléments mais mais l’immobilier est une bonne piste pour la création de patrimoine, et avec 300 000€, il sera bien plus simple de lever de la dette. Généralement avec des apports à hauteur de 10 à 15% dans chaque projet, le scoring sera idéal et beaucoup moins de freins pour les nouveaux projets à venir du fait du moindre risque pour la banque. Avec 300 000€, il est possible de lever 1 à 2 millions d’immobilier si les revenus le permettent derrière et des rendements supérieur à 7-8%.

      Excellente journée

      Etienne

  • Alain

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Merci pour cette video très instructive. J’ai choisi d’investir en premier dans la bourse qui est beaucoup plus réactive que l’immobilier. L’immobilier est pour le long terme et pour placer les gains faits en bourse. En cas de baisse de l’immobilier, et cela arrive, il devient difficile de vendre. Pour les actions, obligations etc c’est plus facile.

    Cordialement

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour Alain, il ne faut pas confondre liquidité et vitesse d’exécution, oui les actions sont plus simple à vendre, mais aucun levier et une liquidité qui est s’éffondre en marché baissier, précisément là ou il faut vendre.

      L’immobilier est plus long à vendre mais ne dépend pas que du moral des investisseurs heureusement.

      Etienne

  • Nicolas

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    l’immobilier pour sa rentabilité immédiate et jusqu’à la fin de nos jours sans compter que cela prend de la valeur avec le temps

  • Antinin

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Merci! L’immobilier

  • christelle

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    L’immobilier reste à trouver les bonnes affaires !

  • guermond

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Bonjour,

    Merci Etienne pour tes vidéos, toujours intéressantes.
    Je suis tout à fait d’accord avec Benjamin.
    Pour moi c’est le timing qui est important peu importe dans quoi on investi: Bourse, immobilier, crypto.

    Le prix de l’immobilier dans certaines petites villes et moyennes villes (8000-60000 habitants) a baissé depuis 2007, même si elle garde le même dynamisme. En même temps les taux d’emprunt ont eux aussi baissé (environ de 2 ou 2.5%), ce qui fait des mensualité de crédit en baisse de 25% à 50% (selon les villes) depuis 2007 si on tient compte à la fois de la baisse des prix et de la baisse des taux . Avec des loyer relativement stable, l’investissement immo pour du locatif y est intéressant.

    En revanche pour ma résidence principale, je regarde plutôt les endroits côtés où les terrains se raréfient et les prix augmentent (mais où les rendements locatifs serai faibles). Pour avoir plus de facilité en cas de vente et une plus-value.

    J’aimerai bien avoir votre avis’Etienne concernant l’immobilier. Est-ce que ma stratégie est logique ?

    Les marché boursier ont beaucoup augmentés depuis mars 2009, il faut rester prudent, on est actuellement dans « un range » depuis plusieurs mois sur les marchés européens, sans être en tendance haussière, ni baissière. Les US semblent être reparti en tendance haussière. A long teme je pense que c’est un très bon placement. Warrent Buffet voit le down Jones à 1 million de point d’ici un siècle (actuellement à 26150 pts). Ce qui est tout à fait réaliste lorsque l’on regarde les courbes d’évolution depuis la création de l’indice.

    Les cryptomonnaie ont explosées en 10 ans, très risquées et compliquées à revendre quand la baisse s’emballe comme en début d’année. A moins d’y investir via des actions ou des trackers sur les marché réglementés (Les ordres passent plus rapidements, et les frais sont généralement beaucoup moins élevés).

    A mon avis l’or est intéressant pour sécuriser une petite parti de son capital et pouvoir « survivre pendant une crise d’un an ou 2 ».

    Je m’intéresse aussi aux placements plaisir: automobile de sport ancienne, montres

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Tout à fait d’accord, le timing est la clef, mais personne n’a de boule de cristal malheureusement !

      Il faut réfléchir sur les temps long, c’est important.

  • guermond

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord avec Benjamin.
    Pour moi c’est le timing qui est important peu importe dans quoi on investit.
    J’a

    • Steeph

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour
      Je suis également
      Le Timing est capital. Effectivement. Etre la au bon moment et diversifier.

  • Mireille

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Résidence principale + épargne « sans risque »(livrets A, codevi, PEL, assurance vie fermée après 3 ans car cela coûtait plus en frais) après avoir été échaudé par la bourse + immobilier locatif payé cash et récemment depuis 2012 deux autres biens locatifs avec prêt bancaire et apport pour avoir loyer supérieur au crédit. Je fais les choses avec trop de prudence et une aversion au risque, même avoir un crédit en cours me rend anxieuse. Je comprends avec vous qu’en cas de crise la dette est plutôt une bonne affaire, que je devrais avec mon épargne acheter de l’or qui pourrait rembourser le crédit. Mais de quelle manière l’acheter et faut il la garder chez soi?

  • Pascal

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Immo
    Or et argent
    Devise non euro

  • Eric

    Répondre Répondre 16 septembre 2018

    Merci Étienne pour cette vidéo .
    L’immobilier est pour moi le meilleur, mais il faut trouver les bonnes affaires !

  • christophe

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Je pense qu’il faut avoir de tout, immo, action, or et cash pour réagir le cas échéant

  • Popo

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci. J’ai choisi l’immo locatif.

  • Steve

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Merci pour ces vidéos.

    Mon père (83 ans) a une grosse assurance-vie (surtout en fonds en euros). S’il sort de l’assurance-vie, il perd tous les avantages (très importants) en terme de droits de succession. S’il reste dans l’assurance-vie, il risque de tout perdre. Que faire?

    Merci beaucoup pour ton aide.

  • olivier

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonsoir,

    Votre analyse parait limpide.

    Nous serons tous confrontés au meme soucis d’ici 1 an. Comment protéger son patrimoine avec la crise majeure qui se profile entre les banques explosives avec leurs actifs pourris et le shadow banking + les produits dérivés (meme les casinos sont des petits rigolos !!!!!) ? Seul les grands argentiers savent ce qu’ils font. Ils sont aux manettes pour spolier l’ensemble des populations mondiales. Ces 600/700 familles richissimes dans le monde et aux US attendent avec un grand intéret l’explosion de l’euro.Les banques méga puissante golman sach en premier et certains fonds de pensions US viendront racheter à 1 euro tout en Europe….. La guerre des devises est en marche. La stratégie US marche comme jamais. Ils sont devenus 1er producteur de pétrole et sont à la manoeuvre pour faire exploser le cartel de l’opep….. etc….

    Second point, lors de l’évenement majeur de crise type 1929-1930, vous parlez de gérer ou piloter son patrimoine. Mais le patrimoine n’est il pas en premier lieu, de sécuriser la vie de sa famille par des moyens tres simples : le stockage de denrées alimentaires ou produits d’hygiene qui sont importants – la création de réseaux d’entraide avec l’intégration d’hommes clés tels que les producteurs de fruits et légumes et les paysans. Rappelez vous Sarayevo… La boite d’haricot valait 75 dollars…. le dentifrice ou le savon valait des 100 dollars, les briquets et les bougies étaient des produits les plus important en terme de troc. Le mec qui avait des pieces en or, ils s’en foutaient totalement….. Regardez l’effondrement du Vénézuela… Idem…. Sans faire de catastrophisme (ne pas tomber dans le survivalisme….)

    Personne ne peut réellement avoir la science infuse éventuellement dans la gestion d »une défense de son patrimoine réellement… On ne sait jamais ce qu’il va se passer réellement…….

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Entièrement d’accord, personne ne peut savoir ce qu’il va se passer, sauf à travailler sur les enchaînement des évènements lors des crises plus anciennes ! Là, plus de doute, les enchaînement sont presque toujours les mêmes en économie et les conséquences peuvent avoir des variantes. Mais le résultat final sur le capital est le même et les méthodes de protection ne changent depuis bien longtemps.

      Comme il s’agit d’un problème monétaire au final, il faut bien comprend ce qu’est la monnaie et comment elle fonctionne. Ensuite pour les vivres et les situations difficile, il s’agit aussi d’un problème lié au prix des denrée et la rareté de la monnaie. En ce moment même on assiste à l’explosion de la plus grosse bulle de crédit de l’histoire… Opportunité et sérénité pour nous les investisseurs Durables, drame pour d’autres qui ne l’on pas vu venir !

  • Morgane

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci pour cette vidéo.

    Pour moi c’est l’immobilier. Après je pense qu’il est important de bien investir dans l’immobilier pour que ça soit un incestilent rentable. Tout investissement immobilier ne sont pas bon à faire

  • Benjamin

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne
    Depuis 2012 (depuis que je vous suis), vous préconisez l’achat d’or et d’immobilier. De toutes les vidéos
    que j’ai vues, vous avez été plutôt réticent à la bourse et n’avez jamais vraiment conseillé d’investir en bourse
    (aucune valeurs ou fonds conseillés à l’achat mais que de l’or et de l’immobilier). Je mets de côté l’immobilier car le plus souvent il est financé par la dette alors que l’achat d’or ou d’actions n’est en général possible qu’avec le cash que l’on dispose à la banque.
    Entre 2012 et maintenant l’or a fait moins 30% (-40 même depuis 2011 où il avait atteint un sommet)
    Entre 2012 et maintenant, la bourse a fait entre +50 et +150 % selon les actions et les fonds. Les fonds ont tous fait en moyenne 50%
    (même les plus « moyens » d’entre eux). Il y en a énormément qui ont fait 80 ou 100 % de plus-value et qui sont accessibles en ligne d’un simple clic (via une banque en ligne).
    Si on reprend votre exemple de Christophe et de ses 200 000 euros, il aurait en suivant votre conseil d’achat d’or depuis 2012 donc perdu 60 000 euros et son capital serait plus que de 140 000 euros.
    Si Christophe avait suivi les conseils d’autres personnes qui préconisaient (à tort selon vous à l’époque et jusqu’à aujourd’hui) d’aller en bourse, il aurait désormais 300 000 euros (200 + 100 de gains)…
    Alors oui, les crises peuvent arriver et il va sûrement y en avoir une un jour. Mais cela fait 5 ou 6 ans que vous l’annoncez…
    Désormais, ceux qui avaient préconisé l’achat en bourse, préconisent maintenant de vendre car cela a beaucoup monté effectivement et il est probable qu’une forte baisse survienne. Christophe avec ses 200 000 euros + 100 000 euros de plus values peut désormais investir dans l’or et d’autres actifs « tangibles » que vous préconisez.
    Le même Christophe avec ses 140 000 euros (car 60 000 euros de perte depuis 2012 en ayant acheté de l’or) va aller où ? Encore sur l’or comme vous le préconisez ? Certes, pourquoi pas mais l’or a intérêt a beaucoup monter pour que Christophe récupère sa mise en même extrêmement monter pour qu’il puisse arriver à faire un jour une petite plus value…
    Qu’en pensez-vous ? Ce qui compte le plus, selon moi, c’est le « timing ». Vous annoncez « l’apocalypse » depuis des années et des solutions de « repli ». Mais entre temps, d’autres investisseurs ont gagné de l’argent, beaucoup d’argent et vont peut-être, c’est vrai, anticiper la crise à venir et réaliser leur plus values pour aller sur de l’or par exemple. Mais en suivant vos vidéos depuis 2012, je n’aurais jamais gagné d’argent depuis 2012…pire, j’en aurais pas mal perdu en fait….
    C’est le syndrome de ceux qui ont raison trop tôt….(regardez aussi le « gérant » Olivier Delamarche qui annonce la crise financière depuis 8 ans et son fonds qui perd 50%…. et ses clients avec…)
    C’est un commentaire « sans concession » comme votre vidéo…Je n’ai rien contre vous au contraire, c’est juste un constat objectif et historique depuis 2012.
    Bien à vous

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour Benjamin,

      Oui bonne analyse ! Celui qui a raison trop tôt a tord et en gestion de patrimoine on se projette souvent sur 20 ou 30 ans.

      Pour revenir à mes analyses, novembre 2007, j’ai demandé à mes clients de sortir de bourse, 8 mois trop tôt et on me l’a reproché.

      Effectivement en 2012, après les différentes crises que nous avons connu en Europe tout les signaux étaient au rouge et la BCE a choisi de masqué ces signes en imprimant massivement de la monnaie sans contrpartie aucune, ce qui a fait repartir les bourse mais cette fois avec une masse d’actif acheté par les entreprises elles-mêmes et non plus les particuliers.

      Pour revenir à Christophe, s’il avait investi en 5 fois en janvier 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 ses 200 000€, voici le résultat des mes simulations :

      TRACKER ETF CAC40 sur 6 ans :
      – Rendement théorique du CAC40 : 40,8%
      – Rendement net réel investisseur : 13.9% (Fiscalité + frais inclus)

      OR PHYSIQUE :
      – Rendement théorique de l’or sur 6 ans : -14,7%
      – Rendement net réel de l’or : +5,50%

      Voici le détail des calculs en image que j’ai pris le temps de réaliser :

      ETF CAC40

      OR PHYSIQUE


      Que peut-on en conclure ? 2 choses !

      – Les indices ne donnent pas un rendement net réel, ils ne tiennent pas compte des frais et de la fiscalité
      – Il faut investir de manière progressive et non pas en pariant en un seul bloque, cela permet de lisser.

      Un rendement de 41% fais du 13,5% et un rendement de-15% fais du 5,5%…

      Les +13,5% peuvent partir en 3 mois de baisse en Bourse, surtout après 9 ans de hausse constante, et l’or peut retrouver sa valeur réelle naturelle à la moindre chute de valeur de la monnaie comme ça s’est passé depuis des siècle. Enfin, pas de fiscalité sur l’or chaque année, c’est bien ça la différence. Le rendement en bourse est mangé par la fiscalité et surtout par l’inflation.

      Merci pour cette rétrospective, il est difficile de faire des prévisions court-terme sans mettre systématiquement sa tête sur le billot, et c’est bien pour ça que personne ne s’y risquera jamais pour vous prévenir, surtout si leurs salaires dépendent de la finance. C’est comme un voiture qui avance à 300 Kilomètres heures vers un mur, il est difficile de voir le mur, et quand il est là il est trop tard. Prendre de la hauteur est donc indispensable… Pour le moment la voiture accélère et va plus vite que le piéton qui observe la scène.

      Excellente journée

      Etienne

  • Steve

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Les actifs tangibles (or, immobilier, …) qui ne peuvent pas disparaitre d’un click de souris.

  • Bruno Martin

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci pour toutes ces informations. Je cherche à diversifier et aussi à faire les bons choix.

  • FuturInvest

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Immobilier (locatif) bien sûr, en dehors villes aux prix au m² prohibitif.
    Ensuite, l’or, j’ai toujours du mal à voir pourquoi c’est tant que cela un refuge …

  • Brice

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    L’immo avant tout, pour le reste je dirais un etf world ? Qu’en dites vous ?

  • Solène

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour
    Pour l instant seul l immobilier avec l effet de levier du crédit a fonctionné
    Les autres placements via pee par exemple peinent vraiment même en profil dynamique

  • Wilma

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Immobilier, une ou deux devises et or

  • Antho

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Je n’ai confiance en aucun placement bousier c’est bien ca le problème !

  • Michel

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Franchement je ne sais plus.

  • Phil

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    La pierre

  • BRANET Isabelle

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour!
    Pour l’instant, j’ai choisi l’immobilier. J’ai décidé de m’y mettre sérieusement. Puis, il faudra bien que je place les bénéfices… Pour l’instant, je n’ai que de vagues idées: couronnes norvégienne, actions à forts dividendes, crowfunding dans l’immobilier, achat d’or physique, …

  • Alban CHAUVAUX

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci

  • Nicole

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne
    Pour moi une résidence ppale que je loue en partie, de l’or en pièces, des actions de rendement. J’ai conservé une ass-vie épargne-handicap pr son attrait fiscal, et un PEA aussi.
    Merci

  • Pascal

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Compte tenu des bulles actuelles dans l’immobilier et la bourse, et des risques sur la dette d’etat, j’ai plus confiance dans les matières premières.

  • Bertrand

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Immobilier et actions

  • Ange

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Immobilier

  • Lucas

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    En cash, répartItion entre un compte bancaire en euros pour vivre au quotidien, de l or en pièces de monnaie et comme devises de réserves le franc suisse et le dollar canadien pour le coté francophone et la couronne norvégienne vu leur solide économie. Qu en pensez vous ?

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      Bonjour Lucas, oui ça me semble une bonne base de départ pour la partie protection, mais quid de la création de valeur ?

      Bonne journée

      • Lucas

        Répondre Répondre 15 septembre 2018

        Bonjour Etienne,

        C était ma réponse à votre question plus bas sur « quelles devises pour le cash ? » ,

        J’ avais proposé comme répartition globale : 20% Cash, 20% Bourse, 50 % Immobilier et 10% Private EquIty. La création de valeur se portant là essentiellement sur les 50 % d Immobilier, actif tangible par excellence.

        Pour la bourse, il faut un bon money management comme vous recommandez. Pour gérer les cycles baissiers, du swing trading hebdo semble le mieux adapté pour gérer les cycles, avec soit un objectif de 15 % annuel en gestion porfolio permanent en ETF soit X2 en intérets composés sur 5 ans ; soit 60 % annuel en gestion assez agressif en actions soit X10 en 5 ans, le tout dans un PEA pour optimiser la fiscalité au maximum.

        Pour le Private Equity, le problème de liquidité existe bien sur, mais en restant dans une optique long terme et dans un PEA-PME par exemple, ca optimise au mieux,

        L ensemble vous semble t il cohérent et judicieux ?

  • Ad

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci

  • Pascal MARGERIDON

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Très belle accroche vidéo de départ, ensuite le contenu à du mal à venir et pas possible d’avancer la vidéo.
    Tout cela pour dire que l’assurance vie fond euros n’est pas un placement top, sans proposer autre chose
    cela n’est pas très efficace.
    Pascal

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      Bonjour Pascal,

      Les solutions viendront dans les prochaines vidéos, cette première vidéo est avant tout une phase d’analyse et de constat qui est nécessaire.

      Excellente journée à vous et rendez-vous mardi.

  • zeze

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    dsds

  • Hélène Farges

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour, Je suis en train d’investir dans l’immobilier, qui me paraît plus rentable que l’assurance vie (la mienne a plus de 8 ans et ne m’a pas rapporté beaucoup jusqu’à présent)..
    Merci pour cette vidéo intéressante (néanmoins un peu ardue).

  • Philippe

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    J’ai plutôt confiance à un mélange d actions, de matière première et d obligations…
    Ou se laisser porter par les trackers des plus grandes économies…
    Merci pour cette vidéo très instructive

    Philippe

  • sebnardo

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour,

    Ok pour les fonds en euro. En revanche si l’on est investi en actions au sein d’une A-vie et que la crise arrive, ok la bourse va baisser et donc notre portefeuille aussi…mais ça vaudra tjrs qqch à la différence des fonds en euro. Et sur le long terme pas de pb non ?
    Par ailleurs quid d’investir dans une assurance vie de droit luxembourgeois ? Qui plus est en $ pour se protéger de la chute de l’euro car si vrt un état fait faillite alors l’euro ne vaudra plus grand chose.

    Concernant l’or ok mais pas trop pas pas très liquide qd même…

    Enfin pour l’immobilier que tout le monde encense ici, ne croyez vous pas qu’avant de faire faillite les états taxeront encore plus les gens taxables et donc l’immobilier aussi ? Quand on voit qu’ils réfléchissent à instaurer une taxe sur la valeur locative théorique de la résidence principale… Ou dernièrement d’imposer la taxe de contribution à l’audiovisuel pour tout le monde, même ceux qui n’ont pas de télé…

    J’ai l’impression que le mieux serait d’épargner ses liquidités dans un autre pays et autre monnaie et d’emprunter un maximum pour immo locatif en euro en espérant ensuite un fameux reset sur les dettes.

    Une dernière question importante : Si la banque fait faillit, que l’on « chypre » l’argent sur les comptes pour la renflouer , est-ce que le particulier lambda devra tjrs rembourser son prêt ?

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      Bonjour Sebnardo,

      Tout à fait d’accord, les actions restent une part d’entreprise, il faut juste faire un bon Money Management en cas de chute des bourses (jusqu’à 50% en crise de niveau 2 et 95% en crise de niveau 5). Pour les fonds luxembourgois, oui c’est une solution mais attention quand-même au $, Trump est en train de le saborder pour faire revenir l’inflation et donc résoudre le problème de la dette extérieure US qui est colossale.

      Pour l’or, c’est l’actif le plus liquide au monde, liquidité ne veut pas dire rapidité de vente ! Vous avez de l’or, vous pouvez le vendre n’importe ou dans le monde en quelques minutes, y compris les lingots plus difficile à écouler mais qui partent en 1 semaine le temps des vérifications habituelles.

      L’immobilier est en bulle, mais l’avantage c’est que si la monnaie baisse (inflation et dévaluation) alors le prix retournera à un plus haut. Ce n’est pas les prix qui montent mais bien les monnaies qui s’effondrent de manière cyclique, demandez le salaire de vos grands parents ou arrière grand-parents en euros, vous serai surpris.

      Oui les prêt seront dû en toute circonstance, mais avec une belle inflation, quelques pièces d’or suffiront à les rembourser, comme en Turquie actuellement,Argentine, Venezuela. L’argent disparait, la dette subsiste en cette monnaie dévaluée, d’où l’intérêt de conserver une partie en or, c’est l’opportunité du siècle. Pour la taxation, elle est plutôt bien faite en France, nous sommes sur des niveaux élevés qui ne pourront pas être remonté plus à mon sens. On ne taxe qu’un enrichissement, c’est le principe des impôts qui a toujours été.

      Merci pour votre message.

      Etienne

  • Quentin

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Mon épargne , elle est en pièces d’or !!

    Même si le pays s’ écroule , mes pièces auront toujours de la valeur !!!

    ça fait bien longtemps que j’ai clôturé mon assurance-vie et à ce que je vois, je ne suis plus le seul !

    Merci

  • aaa

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    aaa

  • Projet Xl

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Rien que l’accroche est superbe !

    Moi aussi, je lutte tous les jours contre ceux qui ne croient plus en l’Etat notamment la retraite par répartition mais qui mettent tout leur argent en assurance-vie.

    Bon week-end Etienne

  • Antoine L.

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    En 1929 qui a reussi a proteger son patrimoine? Les detenteurs d or, dargent, d actions de mines d or. Un conseil: investissez en matieres premieres: terres rares, uranium, cobalt nickel. Achetez un terrain agricole proche d une ville ou un terrain forestier.

    Merci pour ce rappel Etienne

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      Bonjour Antoine,

      Oui vous avez raison, il faut regarder ce qui a bien fonctionné par le passé pour anticiper l’avenir. En 1929, nous étions à l’époque dans un monde moderne, tout comme aujourd’hui ! Bonne journée

  • Louis

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    J’apprécie votre façon posée de nous expliquer votre point de vu.
    on se fait déjà spolier à payer divers impôts et taxes donc difficile de
    faire divers placements ailleurs que l’assurance-vie finalement.
    Mais concrètement y’a t il des leviers autres que monétaires ?

    ( autre que le papier pierre ou l’or papier ou les monnaies virtuelles ).

    Merci

  • Pierre

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Clair et limpide, merci Etienne !
    Je me demande si la terre n’est pas le plus rassurant de tous les placements.
    Les chinois investissent sur des terres arables en Europe et en Afrique.

  • David P.

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Je vous rejoins. Le soucis des assurances vies : les gens ne connaissent pas
    leur contenu. Le vendeur leur promet des taux mirobollands, c’est oui oui
    oui et puis le client signe sans vraiment savoir ce qu’il signe…

    Aujourd’hui j’aurai + confiance en l’immobilier…

  • Emeline

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    je préfère acheter du cash en devises perso… tout sauf l’EURO bien sur ! (du yen japonais en ce moment par exemple qui est sous-évalué…)

  • ALEX2

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    S’en tenir aux bonnes actions, obligations, devises, métaux précieux suffit à mon sens. Qu’en penses-tu ?

  • Jean-Seb

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Une vidéo dans la continuité des partages et formations que tu délivres, toujours riches de bons sens lorsque l’on prend le temps d’étudier les chiffres. On court toujours après le temps et par « flemme » on écoute ceux qui sont susceptibles d’être les sachants (les vendeurs immobiliers, nombre de CGP, …) et au final, on se rend vite compte qu’ils courent après leurs commissions plus que derrière le fait d’apporter un conseil utile et authentique.

    Pour ma part, je suis convaincu qu’il faut un portefeuille réparti en plusieurs types d’actifs car selon l’ère du temps certains sont plus forts que d’autres et si l’on a besoin de dégager des fonds, il faut maximiser ses gains en liquidant l’actif le plus fort du moment. Donc immobilier, action, or et matières premières, l’art et le vin et autres objets de collections sont intéressants mais cela peut nécessiter des fonds conséquents et cela mérite une conservation exemplaire par toujours évidente pour un particulier « lambda ». J’hésite avec le pierre / papier (uniquement sous forme de SIIC et SICAFI, j’exècre les FCP et autre SCPI …).

    JS

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 16 septembre 2018

      Bonjour Jean-seb,

      Oui c’est une bonne piste, vous avez raison entièrement pour les SCPI. Vous précisez « en plusieurs types d’actifs », oui c’est vrai mais les actifs « pures financiers » ne se comportent pas comme d’autres actifs tangibles…

      Bonne journée

      Etienne

  • Julien L

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne, je suis pour les crypto-monnaie. Je pense qu’il y a de l’avenir dans cette technologie et que ça finira par être régulé tôt ou tard. Mais c’est sur qu’à l’heure actuel il y a plus d’arnaques que dans un marché régulé. Merci du conseil pour les assurances-vie !

  • PARIS

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Toujours plein de bon sens Etienne ! Moi je suis + dans l’immo.

  • Zerac

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Inspirant, comme d’habitube ! Merci

  • Denis Nico

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Une vidéo pleine de bon sens, Merci !
    J’avoue être un peu perdu sur les bons placements… Spéculer sur la monnaie zimbabwéenne ?!

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      En ce moment il y a des opportunités sur le foncier en Afrique du sud au Venezuela et dans beaucoup d’autres pays qui sont la proie de l’hyperinflation. Mais le timing est important. Quant à la monnaie du Zimbabwé, je suis multimilliardaire quand j’échange quelques dizaines de dollars donc non la devise n’est pas une bonne idée…

  • Jo

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour, l’immobilier locatif mais de + en + difficile d’en tirer des revenus corrects (attention aux différés de taxation) et surtout ce n’est plus une activité passive (trop de problèmes locatifs à gérer très souvent); la bourse mais les risques ne serait-ce que de change avec l’USD peuvent aller jusqu’à 60% (voir courbe USD/ Eur des 15 dernières années)… pas facile en tout cas…

  • Jason Mahier

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    j’achète un camping car ? ah ah !

  • Quickjump

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    très bonne analyse !
    Moi perso ça fait bien longtemps que je n’ai plus d’assurance vie et pense qu’il vaut mieux quitter le navire avant qu’il ne coule…

  • ESPINASSE

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Superbe Vidéo Etienne, pour l’immobilier locatif type immeuble

    Excellente journée

  • Romain

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci pour cette analyse pointue Etienne

  • Joelle

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Merci pour le détail sur les fonds euros, j’imagine que tu vas nous donner aussi des solutions alternatives. Que penses-tu des crypto-monnaies en général ?
    Sinon pour moi l’immobilier reste une valeur d’avenir, ça sera ma retraite car je suis commerçante et le RSI (SSI) ne nous donnerons pas très lourd.

    Vivement la prochaine vidéo

  • Teddy

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Merci pour cette vidéo très instructive ! Pour ma part je suis sorti des fonds euros il y a peu pour les mêmes raisons et j’aimerai ouvrir un compte à l’étranger pour garantir au moins une fraction de mon capital. Quelles pays recommandes-tu et dans quelles devises investir ? Merci d’avance

  • ibk

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    super video

  • Pilp

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    La pierre

  • Md

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    L’immobilier de rendement

  • sab

    Répondre Répondre 15 septembre 2018

    Bonjour Étienne,
    un grand merci pour cet excellent rappel,
    pour ma part ce serait l’immobilier, portefeuille permanent etf, or/argent physique, actions à dividende sur différents marché,
    remerciements encore
    Sab

  • roland

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Rebonjour

    Ce matin , j’ai laissé un commentaire mais je ne trouve pas trace de celui ci

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 15 septembre 2018

      Bonjour Roland,

      Il y a un commentaire d’un ROLAND auquel j’ai répondu, est-ce celui-là ? Un certain nombre de commentaires sont passé à l’as également dans la journée, nous allons vérifier demain matin. Toutes mes excuses si c’est le votre. Excellente soirée à vous

  • Faipe

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Le banquier dit : « placer le sur un compte en banque chez nous de préférence » , « prenez des actions » , « ne gardez pas votre argent chez vous »
    , …. Et bien je pense que la solution s’est de faire tout le contraire de ce que disent les banquiers 🙂

    Qu’en penses-tu Etienne ?

  • Vinc

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Sujet intéressant! merci Etienne
    Pour moi ce serait le portage immobilier qui permet une rentabilité de 7%-8%. Permet (entre-autres) de réaliser un investissement locatif moyen terme et sécurisé avec l’achat d’un bien entre 20% et 30% sous sa valeur vénale. Pour le financier, je n’ai plus d’idée !

  • philippe vernet

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Les PEA car Fiscalité attractive même si choisir les bons secteurs reste toujours délicat…. Sinon un bon ETF or pour les périodes difficiles

  • Matt

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Toujours très instructif vos vidéos, merci ! Vous apportez quelque chose de différent.
    Le prix de l’immobilier neuf étant trop élevé à mon goût, l’investissement dans l’ancien avec travaux me semble être le meilleur placement immobilier de nos jours.

  • Gabrieln

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Diversifier ses placements tout en restant dans des placements garantis. merci pour la vidéo ! cdlt.

  • ELo V.

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bjr,
    Pour moi ce serait l’immobilier sans hésitation. merci d’avance pour le guide.

  • Adrienb62

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ta vidéo et ta clairvoyance ! Je te rejoins sur ces risques de crises qui approchent à grands pas…
    L’investissement locatif a l’air intéressant et populaire en ce moment d’après ce que je lis/j’entends. J’espère pouvoir me lancer dans un gros projet très bientôt !

  • Benoit Genevieve Marie

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne ,
    Merci pour votre video,
    L immobilier et un verger quand je vois le prix des fruits quadrupler en 4 ans je me pose des questions .

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonsoir Benoit,

      Oui ce sont 2 belles options. Pour le prix de l’alimentation, on voit bien que les chiffres de l’INSEE ne reflètent pas la réalité… avec la méthode de substitution, ils sont capable de dire que si les tomates sont trop chère on va les remplacer par carottes… C’est pour cette raison que l’INSEE compare systématiquement des choux et des carottes depuis 1980 pour masquer la véritable inflation !

      Bonne soirée

      Etienne

  • Elo

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonsoir Etienne. Je ne suis pas sûre que mon banquier apprécie ce genre d’informations mais l’objectif c’est quand même de ne pas tout perdre à la moindre crise.

    Déjà pour Chypre et la Grèce ça commençait à devenir problématique, si l’Italie s’y met, ça ne sera pas la même histoire. Un éternel recommencement.

    Pour répondre à ta question, j’exclus tout le financier pour me concentrer sur du réel tangible (immo, or, locaux commerciaux, actions non côtée et crypto). Je suis preneur d’autres idées si tu en as, et j’attend la vidéo 2 avec impatience.

    Merci d’avance. Elo

  • CHRISTIAN

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    MERCI Etienne pour cette vidéo.
    Une deuxième lecture m’a permis de mieux comprendre tes explications notamment en mettant pause sur les diapos.
    je suis impatient de voir la suite.

  • SIAB

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Salut Etienne , perso j’ai opté pour l’immo locatif en meublé . J’ai démarré il y a pas longtemps et j’ai préféré l’abattement à 50% car je maitrisais pas suffisamment l’abattement total , c’est un peu plus complexe :il faut prendre un comptable,il y a aussi plus de papiers a tenir en compta et surtout je sais pas si ça valait vraiment la peine . J’aime bien ta franchise quand tu précises à un moment qu’il faut faire confiance à personne même toi car a ce jour je n’ai entendu aucun conseiller me dire ça .En effet moi aprés avoir consulté plusieurs conseillers ou soi-disant conseiller , sans me faire aucun calcul ce qui les intéressaient c’était juste de me prendre comme client ,de me faire ma compta a l’année mais aucun ne m’a proposé de me faire le calcul avec mes revenus pour savoir si ça valait le coup pour moi !Tout ça pour dire qu’il y a beaucoup de charlots dans le métier de la gestion de patrimoine . CE que beaucoup n’ont pas compris , c’est qu’un client à qui on explique et a qui on fait gagner de l’argent est un client acquis car perso je suis pret a payer un service si celui-là me fait gagner plus ou m’en fait économiser ce qui revient au même .Pourrais-tu m’expliquer le calcul stp ?Autrement je compte m’intéresser a l’or car je crois que c’est une valeur sure.
    Tu en penses quoi ?

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Siab,

      Tout à fait d’accord, il y a une course au rendement dans les métiers de la gestion de patrimoine, en particulier sur les pros qui proposent des investissements financiers. En effet, pour pouvoir vivre correctement des placements financiers, il faut pouvoir lever plusieurs millions d’encours chez leurs clients et donc dans ces cas, pas le temps d’expliquer en détail, surtout la partie risque.

      En ce qui concerne les expert comptable, je suis un peu plus mesuré. Leurs tarifs sont souvent faible au regard du travail fourni et le meilleur moyen de leur demander une étude complète est de les rémunérés pour cette mission. S’ils sont rémunérés, alors le travail sera bien fait. Ils réalisent souvent gratuitement ce genre d’études pour leurs gros clients mais cela à un coût non négligeable pour eux il faut le savoir (plusieurs jours de travail)

      Il y’a des outils pour réaliser ce genre de simulations, que je propose sur mon site et je pense sans faire de la pub que l’investissement est très vite rentabilisé. Le problème c’est qu’il faut se pencher un minimum sur les chiffres ce qui n’est pas toujours à la porté de tout le monde. Je ne vais pas rentrer dans le calcul ici, ce n’est pas le lieu mais je peux t’envoyer un simulateur qui te donnera la réponse, il suffit de m’envoyer un message par email ou sur le site.

      Enfin sur l’or, oui c’est une valeur sûre, un levier considérable même en cas de troubles de tout type, et bien souvent nous avons oublié de nous y intéresser, bien aidé il est vrai par l’industrie financière que le considère comme une matière première alors qu’elle est tout, sauf ça ! Il faut des années pour réapprendre quel services l’or peu nous apporter, nos grands-parents sont trop vieux ou tout simplement plus là pour le raconter et nous l’enseigner, c’est ma mission aujourd’hui. Ceux qui compris ça aujourd’hui (et ça met des années) le gardent jalousement comme leur « VRAI » patrimoine, le reste n’étant souvent que du papier sans valeur.

      Les Argentins, Venezueliens, Grecques, Allemands, Anglais, Syriens, Libyens, Turcs etc… se ruent actuellement sur l’or alors qu’en France les familles vendent leurs bijoux de famille. Je fais confiance aux Allemands pour ça, ils sont bien plus avisés et ils sont acheteurs fort en ce moment. Nous devrions prendre de la graine…

    • Stephane

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Merci pour cette analyse que peu de CGP prennent le temps de faire, je ne comprends toujours pas pourquoi !
      Le risque est pourtant claire, si on a une collecte, tout se passe bien, s’il y a décollecte alors ça se corse…. tout comme les fameuses pyramides de Ponzi que tu évoques.

      Le problème de cette analyse, et elle me concerne aussi, c’est que le nombre de solutions potentielles se réduit considérablement : pas de cash en euros, pas d’obligations, pas de produits dérivés… il ne reste plus que les actifs tangibles et c’est la voie que j’emprunte actuellement.

      Merci encore, ça fait plaisir que les langues se délient sur ce sujet important

  • Tof

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci pour la vidéo.
    Perso, j’ai eu une assurance vie sur fonds euro que j’ai fermée après 3 ans car cela ne rapportait rien. J’ai investi du coup dans l’immobilier.
    Sinon j’ai appris depuis que le permanent portfolio d’Harry Browne serait assez rentable et résisterait bien en cas de crise. Enfin moi, perso, je l’adapterais en remplaçant les 25% de liquidités dont je ne vois pas l’intérêt car cela ne rapporte rien par de l’immobilier. Mais après, à tout ceux qui répondent l’immobilier ici… il y a quand même des fois des crises dans le domaine de l’immobilier, ce n’est donc pas garanti contre les crises…

  • adeline

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour, je n’ai pas vraiment d’idées sur la question pour le moment mais je suis tombé sur vos vidéos il y a 2 semaines, ça me fait pas mal réfléchir c’est certain.
    Je n’ai qu’une confiance limitée dans les banques en ce moment mais on a pas vraiment beaucoup d’autres choix !

  • Evan

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci pour la vidéo très réussie

  • DAVID

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne, merci pour cette vidéo très détaillée qui tombe à pique, nous sommes en train de revoir notre stratégie en particulier sur les fonds euros !
    L’objectif des prochains mois c’est de remettre tout à plat pour pouvoir y voir plus claire, je suis un peu à court de solutions d’épargne saine et j’envisage de faire un gros nettoyage sur les comptes et livrets et de rénover le petit appartement que nous avons à Bordeaux pour le mettre en location saisonnière.

    L’or m’intrigue également mais je ne sais pas vraiment comment procéder pour le moment. Je suis donc preneur de solutions pour migrer vers une épargne plus saine et plus sûre.

    Merci à toi

  • Jean-François

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Étienne,

    Tout d’abord merci pour ces vidéos très instructives et abordables.
    A la question en quels placements avez vous confiance et pourquoi, je répondrai, les placements dans des actifs tangibles en règle générale et dans la pierre et l’or plus particulièrement pour sortir son épargne du monde fiduciaire.

    Cordialement.

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Très bien résumé Jean-François !

      « Sortir du monde fiduciaire » et placer dans du tangible c’est à dire du « non virtuel » !

  • rémi Dumas

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Immobilier bien sur !

    Pour l’or réel j’ai le sentiment que c’est un actif a acheter lorsqu’on a déjà du patrimoine et que l’on cherche a sécuriser sa situation. Ce n’est pas un actif vers lequel j’irai pour la constitution d’un patrimoine conséquent. Est ce que vous êtes ok avec ce point de vu ?

    Nous attendons la prochaine vidéo 🙂

  • Sandrine Spyckerelle

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Limmobiler car sa valeur n’a jamais baissé à long terme.

  • Benjamin

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Dans votre exemple sur l’assurance-vie et la fiscalité, vous oubliez l’abattement de 4500 euros par an pour les personnes seules (9000 pour un couple) qui vient en déduction des revenus (produits de l’assurance-vie) taxables à 7.5 %
    4500 euros par an d’intérêt (400 euros par mois), sans impôt, ce n’est pas négligeable.
    Pourquoi vous ne le mentionnez pas ?

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Oui c’est bien un avantage fiscal, j’en parle dans la partie fiscalité (minute 22 voir le tableau), c’est même marqué en bas de la page !

      Donc au lieu de 7.5% + 17,2% soit 24,7% c’est uniquement 0+17,2%, ce qui ne fait pas une énorme différence non plus.

      Il n’y a pas d’impôts mais il y a la CSG. C’est également intéressant à condition d’avoir réalisé des plus-values importantes et d’avoir un gros capital en assurance-vie car sinon, si vous retirer 9200€ par an pendant 5 ans, il ne va pas rester très lourd.

      Cet abattement est intéressant mais mis en face du risque que les épargnants courent à laisser leur fonds dans de la dette, les 7.5% de différence sur les faibles intérêts versés semblent bien dérisoires.

  • vince

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Etienne, merci pour cette super vidéo.
    Selon moi, l’idéal, quand on débute c’est d’investir dans des places de parking. En trouver, c’est assez difficile mais c’est le top. Un revenu régulier et pratiquement 0 entretien pour un rendement bien au dessus de l’immo classique. Et on est pratiquement jamais emmerdé par les locataires ! j’ai hâte de voir la suite !

  • Eva Brion

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Investir dans l’immobilier locatif car on limite les risques.

  • Wong.lee

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne

    Personnellement, j’investis dans mon PEE depuis 3 ans (les fonds sont bloqués 5 ans). Je suis propriétaire de mon logement (bonne opération, ça fait plaisir de ne plus avoir de loyers à payer, j’ai fini de rembourser l’année dernière). J’ai un PEA depuis 15 ans mais 2008 m’a fait mal…Voilà en quoi j’ai confiance mais question liberté, j’ai encore du chemin….

  • ebo95

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci Etienne pour ces conseils, toujours très pro
    Le placement dans lequel j’ai le+ confiance pour me rendre libre c’est l’immobilier.allez proposer pour sécuriser mon capital et m’apporter un peu plus de liberté.

  • Jérôme

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour,

    Bien immobilier, foncier, et bitcoin.

  • Jerome

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci cette vidéo est intéressante et permet de comprendre des mécanismes

  • Max

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bravo pour ce lancement Capital Durable, hâte de voir la suite 😉
    Investir dans la pierre aujourd’hui me semble être un bon moyen d’être plus libre.
    Seulement, c’est aussi des soucis à gérer, entre les charges, les impôts et les risques d’impayés, de plus en plus fréquents et avec de moins en moins de scrupules… J’ai hâte de connaître les autres solutions que vous allez proposer pour sécuriser mon capital et m’apporter un peu plus de liberté.

  • adrim68

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    L’argent et l’or est un moyen de survivre si le marché rupte…

  • Paul.F

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Vidéo très instructive, Merci Etienne !
    Pour être sûr de ne pas perdre je me suis tourné vers dans les solutions non spéculatives, dans un groupement d’achat immobilier par exemple qui garanti généralement un minimum de 6,5% PAR AN.
    A+

  • sophie C.

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Je suis très sensible à l’or même si ça ne procure pas de levier particulier (pour le moment) et aux actifs tangibles en général.

    Mon compagnon est exploitant agricole et j’avoue que la solution des terres agricole est aussi une bonne solution, même si les rendements sont relativement faible, le financement est beaucoup plus simple auprès des banques.

    Dans les années 80, l’inflation est venu rendre les emprunts ridicules au regard de la hausse des prix des terres, il fallait le savoir… Je pense que c’est une solution. On voit en ce moment même au Venezuela des exploitations complètes qui se payent avec quelques pièces d’or, la dévaluation a été massive.

    Pour répondre à la question : or, terres agricoles, forêts et éventuellement des devises comme je l’ai vu plus bas pour sécuriser le tout

    Merci pour la vidéo instructive

  • Lebourgeois

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour,
    Placement immobilier pour le côté tangible et concret.
    Cordialement

  • ISA

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci pour cette vidéo. Pour moi, l’or que l’on garde chez soi est une solution que nos ancêtres adoptaient déjà en cas de coup dur. J’ai néanmoins beaucoup à apprendre sur les placements rentables.

  • virginie

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    J’ai commencé par une assurance-vie gérée par ma banque et ils ont gagné plus d’argent que moi avec leur frais!

    J’ai souvent pensé l’or physique mais sans savoir comment faire pour l’acheter, le protéger et encore moins le revendre si besoin.

    Aujourd’hui l’immobilier semble une valeur sûre mais les régions sont très différentes en qualité de locataires et c’est difficile à mettre en oeuvre quand notre lieu de vie n’est pas le bon.

    Merci pour cette vidéo qui montre la réalité des choses!!!!

  • Ced

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci pour cette vidéo choc !

  • Steph

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Les fonds euros n’ont jamais été qu’un emprunt russe déguisé en un placement rentable, tu viens de le démontrer de belle manière. En ce qui me concerne, je suis entrepreneur et investisseur immobilier, ce qui fait 2 sources de revenus, mais ma question est la suivante : Que se passera-t-il lorsque les européens se mettront d’accord pour revenir aux monnaies nationales ? J’avoue que je n’ai pas de réponse ! Il y a quelques années j’ai vu le docufiction sur France 2 sur la sortie de l’euro de l’Italie puis de la France. Maintenant que les choses évoluent, je me dis que ce scénario est très probable car il y a de troublantes similitudes. Donc je prend mes dispositions juste au cas où : or + compte à l’étranger pour moi.

  • regis stenzel

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Toujours très intéressant

    • espoirimmo

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Etienne

      Bon sur ce que je viens d’entendre de votre part cela confirme ce que j’entends dans certains milieux de la finance ……….
      la bulle va sans doute exploser et le scénario catastrophe pour les épargnants va se produire c’est inéluctable reste à savoir
      quand mais c’est pour ma part assez anxiogène…….ayant comme beaucoup de français plusieurs assurance vie.
      Dans ce cas de figure pour échapper à la spoliation reste l’OR (priorité absolue….mais en pièces et d’un pays bien précis) et
      le bitcoin mais là reste à choisir le bon.
      Tout çà adosser à un ou plusieurs immeubles de rapport et la note devrait être moins douloureuse.
      Vos explications sont d’une grande clarté et c’est vraiment super !
      merci

  • Laurent

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Je vais paraître décaler peut-être mais j’ai envie de répondre : Moi.

    Pourquoi ?
    Chacun est différent (histoire, besoin, envie)
    Le monde dans lequel on évolue change tous les jours.

    Les produits à notre disposition ont leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients.

    Il est indispensable d’apprendre à les maîtriser pour les utiliser fonction de la situation. Il n’y a pas, je pense, de produits magiques.

    Ecouter, apprendre, se rappeler du pourquoi on a pris telle ou telle décision permet lors d’un changement de paradigme de faire évoluer celle-ci.

    J’ai hâte de voir la suite

    cdt
    Laurent

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Merci pour ce commentaire très subtil Laurent !

      Entièrement d’accord avec cette vision, il n’y a pas de produit magique mais une nécessité de tous les comprendre pour faire les bons choix ! Apprendre : on passe presque 20 ans non-stop à apprendre mais cet apprentissage est souvent dédié à nous rendre plus productif et efficace, certainement pas plus avisé et plus libre. L’apprentissage le plus utile est celui qu’on choisi de suivre avec conviction, le reste, s’il n’est pas utilisé, sera perdu…

      J’apprends encore beaucoup de mes clients, tous les jours, et c’est très rafraichissant de lire ce post !

      Merci

      Excellente journée

  • Polo

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    L’immobilier est un pilier solide, mais nécessite un peu de temps et pas mal d’énergie !

    Pour ce qui est du cash, plus beaucoup de solutions rentables actuellement mais je suis convaincu qu’ils y a des solutions alternatives. Je penche pour une bonne diversification or, argent, cryptos, bourse mais dans quelle proportion ? Tout à fait d’accord sur les assurance vies, ça ressemble beaucoup à une vente pyramidale… Merci pour ta vidéo

  • Bouvier

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour et merci pour cette vidéo, pour répondre à votre question, le trading social les dividendes sur le long terme avec les bonnes entreprises en bourse.

    Enfin l’immobilier avec la location saisonnière, colocation, sous location etc…mais rédhibitoire pour certains à cause de l’âge, éventuellement une activité de commerce ou de service sur internet, mais demande de commencer jeune et beaucoup de motivation !

  • Mélanie

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne,

    Tes vidéos sont toujours très instructives.
    Si l’investissement est fait de manière avisée, je pense que l’immobilier est un pilier solide car tout le monde a besoin d’un toit.
    J’ai hâte de voir ta vidéo sur la bourse car je m’intéresse de plus en plus à ce sujet.

  • Olivier

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Je crois en l’immobilier et à la bourse pour le long terme (à 95% de son patrimoine). Je pense qu’on peut aussi expérimenter les crypto-actifs (5% de son patrimoine). Le manque de visibilité long terme ne permet pas de s’engager davantage dans les cryptos actifs.

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Olivier,

      Dans la 3ème vidéo, sans trahir de secret, nous parlerons des bulle et de ses différentes phases… Tu risques de reconnaître là les cryptos même si j’entends déjà la voix de certains client ou amis me dire… « mais Etienne, il y a moyen de gagner beaucoup avec les crypto en trading ! »
      Bourse pourquoi pas, on verra ça dans quelques jours, cryptos, il faut voir ça comme un billet de loterie car chaque jour apporte son lot de montagne russe. Le manque visibilité c’est le problème, en plus du manque de modèle économique, du manque d’actifs sous-jacents, du manque de liquidité, du manque de transparence et j’en passe…

      Maintenant si c’est pour s’amuser, pourquoi pas, mais je préfère le casino où on passe un bon sans trop d’espoirs à la sortie !

      Pour le reste je suis d’accord !

  • KEVIN

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Immobilier car effet de levier
    Bourse car c’est l’actif qui a la meilleure performance sur le long terme

  • Renaud

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Je souhaite me renseigner sur les placements immobilier

  • zefzef

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    dsl

  • Jo

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Merci pour ta vidéo, ça remet les pendules à l’heure !

  • Lucas

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    20% Cash, 20% Bourse, 50% Immobilier et 10 % Private Equity comme répartition sur le long terme pour une bonne diversification avec du tangible comme l immobilier et des boosters avec la bourse et le private equity

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      C’est assez juste, sauf que le problème des Bourse c’est la gestion des cycles baissiers et la masse de produits dérivés sans aucune contrepartie réelle. Les private equity reste un marché peu liquide en phase de tension et en crise de niveau 4 et 5… difficile de s’en extraite au bon prix !
      Pour le cash, dans quelles devises ?

      • Lucas

        Répondre Répondre 15 septembre 2018

        En cash, répartItion entre un compte bancaire en euros pour vivre au quotidien, de l or en pièces de monnaie et comme devises de réserves le franc suisse et le dollar canadien pour le coté francophone et la couronne norvégienne vu leur solide économie. Qu en pensez vous ?

  • Violaine

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Je savais que les fonds euros n’étaient pas très intéressants vu leur rendement en chute libre, mais là tu parles de ponzi, ça pose un vrai problème !

    Pas facile de s’y retrouver dans cette jungle financière

  • ATHOS

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    J’ai ouvert un compte au luxemlbourg en multidevises pour réduire le risque sur les banques françaises, mais pour l’investissement je cherche toujours, immobilier en Floride pourquoi pas !

  • Vincent

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    L’immo est une valeur sûre et quelques cryptos même si je connais pas position sur la question

    merci pour ta vidéo très instructive

  • Lucas

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    20% Cash, 20% Bourse, 50% Immobilier et 10 % Private Equity comme répartition sur le long terme

  • ROLAND

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Etienne

    L’or physique est une bonne couverture pour se proteger en cas de crise , mais il est difficile de trouver un moyen sur pour ne pas se faire » subtiliser  » ce placement
    Il existe bien des entreprises en dehors du systeme bancaire qui se chargent de stocker l’or , mais qu se passera t’il si les entreprises (bullion vault , au coffre, gold broker …) font faillite , ou gardent votre or en cas de crise ? Par ailleurs il sera facile au gouvernement de confisquer cet or . Cela s’est deja passé aux Etats Unis
    L’or à la maison ? egalement risqué surtout en periode de crise et comment le revendre à des gens qui n’auront pas assez pour satisfaire leurs besoins vitaux? et capable de se battre pour acheter du Nutella quand ce nutella est en promo
    Il me semble que la seule solution s’est de s’expatrier loin de l’Euro , mais il est facile de partir mais plus difficile de quitter ses racines
    En tout cas , bravo pour tes videos
    Bien à toi

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Roland,

      L’or à la maison c’est bien sûr l’une des options les plus simples et les plus efficaces, mais tu as raison de dire que ce n’est pas suffisant.
      Oui l’euro retournera à sa vraie valeur, comme toutes les autres monnaies papiers, et particulièrement si l’Italie, l’Espagne ou la France doivent sortie de la monnaie unique.

      Il y’a des moyens pour rester en France et se prémunir de ces risques bien entendu

  • Christian

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Immobilier
    Or physique ok
    Creer soi meme son entreprise ou commerce et participer a la creation pour des personnes qui ont du potentiel mais pas forcement le budget.

  • Benji

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Pour ma part, c’est d’investir dans l’immobilier pour le placement en dur et créer un patrimoine sécuritaire. Après il y a les actions et etf pour se créer un capital plus rapide.

  • MAT S

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour a tous!
    Le probleme actuel est que tout est risqué puisque tout est en bulle! ou imposable… surtout l’immobilier ou les taux bas administés des banques centrales , la crise permanente de l’euro et la demographie est determinante sur le long terme notamment en france , ainsi que l’imposition et le climat social et societal … a ce sujet ce livre et cet avis contrarien sur l’immobilier est interressant, ecrit par deux ingenieurs dont la methodologie est a connaitre :
    https://www.amazon.fr/Immobilier-comment-bulle-d%C3%A9gonfler-Investir/dp/2212558880/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1536907834&sr=8-1&keywords=bulle+immobiliere
    L’or (coté en euro…) semble le plus interressant en cas de crise financiere mais inssufisant et concurrencé aujourdhui par les cryptomonnaies dans une mesure inconnue…
    cependant les pays emergents qui sont l’avenir on choisi l’or (Chine,Inde,Russie,…) .
    D’apres Charles Gave , autre analyste contrarien interressant , certaines actions sont des valeurs refuges! sur le long terme car certaines societés vaudront toujours plus que certaines monnaies décadentes ou invivables… mais dans quelle mesure?
    Ainsi , doit on toujours respecter la LOI DE DIVERSIFICATION DU PATRIMOINE entre les 4 classes d’actifs principales : MATIERES PRECIEUSES , IMMOBILIER , ACTIONS et CASH , mais dans quelle mesure? car la répartition doit strategiquement changer a l’aube d’une grosse crise …
    Cordialement

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Mat,

      Je suis entièrement d’accord avec toi, tous les actifs sont actuellement en bulle, mais ce ne sont pas dû à la hausse de ma valeur des actifs mais plutôt à la chute vertigineuse de la monnaie fiduciaire (monnaie papier).

      L’immobilier est en bulle c’est certain, particulièrement dans les grandes villes, et Jacques Friggit l’a bien démontré dans ses travaux, les prix parisiens sont trop d’un facteur 2,5. Mais nous avons dans le même temps une monnaie qui s’effondre avec une accélération ses derniers mois !

      Donc oui nous sommes sur une fin de cycle et on ne peut pas investir comme en début de cycle. Vous faites bien de préciser que la répartition 25 / 25 / 25 / 25% ne fonctionne que sur une économie stable et pendant un cycle, mais à la fin il y’a un reset qui coïncide généralement avec des évènements géopolitiques majeurs (1910 pour la guerre 1914-18) et (1929 pour la guerre 1939-45).

      En seulement quelques années, les rentiers en monnaie papier ont tout perdu, on appelle ça l’euthanasie des rentiers !

      En période de crise majeur, on sort des actions, on évite le cash (dévaluation), on surpondère l’or, on s’endette pour de l’immobilier là où il n’y a pas survalorisation (ex : Paris) et bien sûr on oublie pas les autres actifs tangibles qu’aucun financier n’achète jamais… (forêt, terrain, terres…)

      Effectivement, peu de monde est formé à ces évènements puisqu’ils arrivent une fois tous les 65 à 100 ans, et nous perdons la mémoire collective. Nous en parlerons dans les prochaines vidéo !

      • Juju

        Répondre Répondre 15 septembre 2018

        Merci pour cette réponse Etienne

  • Mimidec

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Vidéo très interessante. Je n’y connais strictement rien en placement boursier ou bancaire, par contre un peu en immobilier

  • Aussel

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour Étienne oui pour moi d après ce que j avais lu l immobilier et l or sont les valeurs refuges en cas de crise mais sous quelle forme l or ? En action ? Si oui quel types d actions ? En or réel?
    Cordialement

    • Etienne BROIS

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Aussel,

      je suis d’accord, le duo Or + immobilier est un bon début et si possible en or réel, pas d’or papier !

  • Pascal

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    La vidéo à l’air intéressante mais je voulais reprendre là ou je m’étais arrêté (20mn) mais impossible, je suis obligé de reprendre depuis le début si je doit voir la suite… comment faire?

    • Stéphanie

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Tu peux mettre sur pause c’est plus simple !
      D’accord avec toi Pascal, immobilier c’est une valeur sûr.

    • Ben

      Répondre Répondre 14 septembre 2018

      Bonjour Etienne, oui tu nous as habitué à l’immobilier, je n’ai pas de doute pour ça, mais pour le reste je sèche un peu !
      J’avoue que j’aime bien les actions, j’ai un PEA mais ça plafonne et je pense que je vais bientôt sortir. Merci pour la vidéo, j’ai fais la même analyse il y a 2 ans sur les fonds en euros, mon rendement était même en dessous de ton tableau… vivement la suite

  • Pascal

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    immobilier

  • Etienne BROIS

    Répondre Répondre 14 septembre 2018

    Bonjour et bienvenue à vous,

    Je vous invite à répondre à la question ci-dessus. N’hésitez pas également à poser toutes vos questions ici, je serai heureux d’y répondre.

    Excellente journée à tous

    Etienne

* Champs obligatoires

Qui est Etienne BROIS ?

Bonjour à tous et bienvenue sur Indépendance Financière. Je suis Etienne BROIS, Conseiller en gestion de patrimoine indépendant sur Angers depuis plus de 10 ans. Ex ingénieur à l'international, j'interviens sur les problématiques d'investissements financiers et immobiliers. C'est un vrai plaisir de partager avec vous mes connaissances, mes techniques et surtout la passion que j'ai pour mon métier. Mon objectif est simple, vous rendre libre et indépendant. Pour cela, je vous aide à déjouer les pièges de la finance pour vous rendre le plus antifragile possible.

Toutes mes vidéos sur Youtube